Cystite à répétition : comment la soigner ?

Cystite à répétition

Publié le : 29 décembre 20216 mins de lecture

La cystite est une infection urinaire causée par l’inflammation de la vessie. Pour enrayer les difficultés engendrées par cette maladie, il est indispensable de consulter le médecin spécialiste ou de se référer à des soins naturels qui sont aussi efficaces. La cystite aiguë se trouve au niveau de la vessie et résulte d’une infection avec des bactéries retrouvées dans les intestins. L’objet des soins apportés est de renforcer le système immunitaire de l’organisme. Quels sont les traitements nécessaires ?

Soulagez la cystite aiguë en buvant beaucoup d’eau

Chaque personne peut se permettre d’avoir la moindre quantité d’eau potable à consommer dans la journée. Le but est de limiter ou d’enrayer carrément l’évolution de la cystite aiguë qui a une conséquence désastreuse et désagréable. Néanmoins, l’eau n’est pas la seule solution pour les soins appropriés. Ce qui n’empêche toutefois le fait qu’elle apporte toujours de quoi apaiser la douleur engendrée par la maladie. Pour plus de précision, il n’y a pas de secret pour les soins des maladies si elles sont prouvées comme étant des cystites à répétition.

Généralement, la cystite part de la vessie et s’accompagne des bactéries pour irriter les parois. La solution est donc de boire intensément pour pouvoir uriner. Avec 1,5 litre d’eau à boire au cours de la journée, l’évacuation des bactéries est accélérée. Ce traitement peut être associé à d’autres remèdes grand-mère comme l’infusion au thym et ses caractéristiques antibactériennes. La consommation de cette concoction permet aussi d’évacuer les germes du système urinaire. Plus le patient boit de l’eau, plus il a envie d’uriner pour éliminer les déchets. Il est recommandé de ne pas retenir l’urine.

Bicarbonate et aspirine à la place de l’infusion

Quand les remèdes grand-mère sont insuffisants ou ne sont pas à la portée du patient, il est recommandé de s’adapter à d’autres solutions. Tout d’abord, si l’infusion de thym qui est un puissant antiviral et antibactérien est l’option choisie, la prise se fait toutes les 4 heures. La solution accompagne en effet une cuillerée à café de miel. Ce traitement trouve toujours son efficacité si le patient respecte littéralement les recommandations et suit les directives sur la quantité correspondante pour chacun des composants. Néanmoins, cette option peut ne pas être du goût de chacun qui a besoin d’autres remèdes.

Au cas où le patient atteint de cystites à répétition trouve bon d’utiliser le bicarbonate et l’aspirine, il suffit de préparer le mélange. Cette solution sert à atténuer la douleur. Le malade prend un verre d’eau dans lequel il dilue une cuillerée à café de bicarbonate. Le tout est mélangé à une autre cuillerée à café de jus de citron auquel il ajoute deux comprimés d’aspirine dosée à 500 mg. Cette solution est à prendre en une seule prise après chaque préparation.

Optez pour le cataplasme ou les boissons diurétiques

Les moyens pour traiter ou soulager les maladies du genre cystite aiguë donnent parfois un casse-tête pour le choix à faire. S’il faut penser aux différents remèdes de grand-mère, le cataplasme vient directement à l’esprit. La préparation prend une allure tout à fait simple. Il suffit de faire cuire dans de l’eau salée bouillante quelques tiges de poireaux. Ces tiges passent ensuite dans une poêle contenant de l’huile d’olive pendant quelques secondes. Après refroidissement, elles sont directement appliquées sur le bas-ventre et doivent être couvertes par un linge de façon à conserver la chaleur.

Mis à part cela, les boissons diurétiques sont connues aussi pour leurs bienfaits à la miction et à l’atténuation des brûlures en allant aux toilettes. Étant dotés d’effets purgatifs, ces types de boissons se boivent avec une quantité respective de 3 tasses de tisane d’artichaut en une journée. Si non, le patient choisit de boire 4 tasses de thé vert nature qui a les mêmes vertus diurétiques.

La consultation médicale pour assurer le traitement

Même si les remèdes naturels conviennent très bien au même titre que les autres automédications, il est encore plus utile de consulter un médecin-traitant qui s’y connaît en matière de la maladie de cystite aiguë. Après avoir enduré toute une nuit de douleur engendrée par la cystite, se rendre d’urgence chez le médecin est une solution plus prisée. Ce professionnel possède les remèdes offrant plus d’apaisement à la maladie qui est une infection urinaire. Ce réflexe permet d’avoir une bonne prescription médicale sur les antibiotiques.

Ces traitements antibactériens combattent ponctuellement les parasites du système urinaire en cas de première infection. En effet, si la maladie récidive, comme c’est le cas chez la femme, les traitements de prévention sont indispensables. Ils permettent à la patiente de guérir une fois pour toutes et donc de ne plus revenir chez son médecin-traitant. Enfin, d’autres circonstances favorisent les infections urinaires ou les cystites. Il faut citer entre autres les relations sexuelles qui contaminent l’urètre. Toutefois, leur fréquence peut être réduite. Si non il faut uriner juste après le rapport sexuel.

Plan du site